Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

PROJET JEUNES 2018 : atelier écriture sur l'aide humanitaire

Bienvenue à tous qui nous rejoignez sur cette page !
ici vous retrouverez le compte-rendu de toutes nos réunions, la présentation du projet, les décisions et choix formulés en groupe, le calendrier à suivre : pour lire les informations les plus anciennes >>> descendre en bas de page.
Les dernières infos sont ici en haut. Ne perdez pas le fil et bonne lecture :-)

---------------------------------------------------------------------------------------

prochaine réunion : samedi 9 juin de 16h30 à 18h
(horaire à confirmer)

thème : le budget !
nous aurons eu connaissance des moyens financiers que les collectivités nous allouent pour ce projet : nous devrons décider comment récolter des fonds pour boucler le financement. nous connaitrons aussi le coût du livre et pourrons décider de ce qui touche à l'édition.

---------------------------------------------------------------------------------------

mercredi 24 mai

message de Mario pour les jeunes !

"J'en viens à ces recherches sur les pays. C'est quelque chose que je n'avais pas prévu. J'ai simplement signalé qu'une histoire se passe toujours quelque part.

Vu votre expérience de maraudes, je pensais choisir Nîmes comme lieu de l'action. Mais c'est parti sur les pays étrangers, ce qui n'est pas gênant puisque vous choisissez de traduire votre expérience à travers une fiction.

J'ai donc suggéré de vous renseigner au préalable sur ces pays afin d'éviter les invraisemblances :
Savoir un peu comment on y vit, on mange, on s'habille, le climat, etc. C'est juste pour avoir ce qu'on appelle une "coloration", une ambiance.
Après réflexion, je ne suis pas sûr qu'avoir choisi tant de pays différents soit jouable vu la tournure que prend le projet !

Je pense au nombre de pages envisagé : en dessous de 100 pages, il ne s'agit plus d'un roman mais de ce qu'on appelle une novella. La différence est qu'on ne peut pas y développer autant les personnages et une longue histoire comme dans un roman. Ce qui ne retire rien à l'intérêt qu'on peut y trouver. Mais en partant avec seulement deux personnages bien définis, je ne pense pas qu'on puisse les faire aller dans autant de pays (une douzaine).
Sans doute faudra-t-il se restreindre à la moitié. En tout cas en discuter, après tout pourquoi pas si l'histoire tient la route !

à bientôt donc, pour envisager la suite de vive voix.

---------------------------------------------------------------------------------------

samedi 5 mai

Cette séance a porté sur la partie éditoriale du livre en 2 groupes de recherches :

avec Fadela : Ayoub, Chaïma, Salahdine, Ahmed, Basma, Ibtissem
combien de pages fera. le livre ? les 17 jeunes pensent écrire de 1 à 5 pages chacun, soit 20 à 60 pages au total.
Qui saisira le texte ? Ahmed se porte volontaire.
Qui fera la mise en page ? Véro assistée de Chaïma
Qui fera la couverture ? Basma, Ibtissam, Chaïma.
Combien coûtera l'impression, à quels imprimeurs demander ? Ayoub envoie les demandes par mail aux imprimeurs / reprographies sélectionnés par Véro (précédemment 3 livres ont été édités par le petit atelier).

avec Houcem : Aïda, Amine, Chaïynez, Yacine, Nora, Rasmeïa, Rifaï, Issam
à quel public sera-t-il destiné ? > pas spécialement un public d'enfants, plutôt tout public, les jeunes et les adultes.
Qui va le diffuser ? > les bibliothèques : Carré d'Art et Médiabus, les librairies, les écoles et collèges : faire la présentation et proposer l'achat pour les bibliothèques ; faire la promotion dans les forums du livre de Marseille à Perpignan. À l'international : dans les pays de la francophonie Belgique, Canada, Suisse, Algérie, Maroc ...
Faire la promotion > avec des affiches, flyers ; par la presse locale : Midi Libre, Radio France Bleu Gard Lozère ; par réseaux sociaux et mailings.
Combien sera-t-il vendu ? entre 2€ et 10 € suivant le prix de revient.
Ce groupe n'a pas fait la répartition des tâches par personne qui reste à décider.

Absents : Youssef, Noufel, Menel.
Présence de Ikram, l'ainée du groupe de jeunes de 2017, qui a validé son année de fac et nous rejoint !

IMG_20180505_185157.jpg
---------------------------------------------------------------------------------------

IMG_20180407_162914.jpg



samedi 7 avril
Rencontre du groupe avec Mario, l'auteur qui va animer l'atelier écriture lors du séjour en juillet + une séance le samedi 9 juin.

Nous avons voté pour le type d'écrit que nous allons produire ; nous préférons tous écrire sur le même sujet, une histoire, plutôt que différents textes (chansons, poèmes, nouvelles...)
Mario a évoqué les grands axes de l’écriture du livre tels que : le lieu de l’histoire, les personnages, leur nom et leur caractère, nous avons également décidé tous ensemble brièvement de l’histoire :
Nous parlerons d’une caravane solidaire qui voyagera dans différents pays, afin de mener des actions humanitaires.
Les deux personnages seront Aya et Ayman, frère et soeur, qui feront ce voyage.

Des groupes ont été constitués pour faire des recherches sur les pays où vont voyager nos deux personnages.
Mario précise que les pays choisis doivent avoir besoin de recevoir de l'aide humanitaire, ce qui n'est pas le cas de tous les pays du monde !


* Quelles sont les causes qui suscitent l'aide humanitaire ?
* Voyons les informations sur le site des Nations Unies : http://www.un.org/fr/sections/what-we-do/deliver-humanita...

* Quelles sont les principales entités de l'ONU responsables de la fourniture de l'assistance humanitaire?
* Quatre entités des Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),
* l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR),
* le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et
* le Programme alimentaire mondial (PAM) sont les principales agences chargées de l'acheminement de l'assistance humanitaire.


Les populations peuvent être dans le besoin à cause de
- la guerre : protéger les réfugiés à travers le monde
- leur vulnérabilité : mieux protéger les enfants
- les catastrophes naturelles : nourrir ceux qui ont faim
- la maladie, les épidémies : soigner les malades, pour un accès équitable aux soins essentiels mondial

Les jeunes se sont répartis les pays suivants afin de faire des recherches :
Inde, Pakistan, Bangladesh : Menel, Chaima, Chaynez, Rifaï
Syrie, Lybie, Iran, Palestine : Yacine, Amine, Issam
Venezuela, Brésil, Mexico : Nora, Rasmeia, Basma, Aïda
Madagascar, Sénégal, Mali : Salahdine, Naoufel, Ahmed, Youssef
France :Ibtissam a un témoignage à apporter qui pourrait être le point de départ...
Ayoub était absent et doit choisir son pays et son groupe.

Précision : Ceux qui souhaitent changer de pays pour choisir un lieu qui les fait rêver peuvent bien sûr modifier, ce projet doit être source de plaisir pour chacun de vous.

Houcem et Fadela vous accompagnent dans vos recherches, n'hésitez pas à leur poser des questions car ils coordonnent le projet : ils seront les seuls à connaître vos différentes recherches ! Photos, chiffres, anecdotes, exemples d'intervention, rapportez tous les éléments intéressants à partager pour nourrir votre récit.

---------------------------------------------------------------------------------------

mardi 27 mars
DEUX BONNES NOUVELLES !!

- Nous avons été sélectionnés par le conseil départemental du Gard !! RDV ce vendredi 30 mars lors de A VOUS DE JOUER, Houcem et les jeunes adhérents du petit atelier prépareront la présentation du projet JEUNES :
vous êtes convoqués pour présenter votre action mercredi prochain le 4 avril à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale / Jeunesse et É éducation Populaire !!! Yippie et bravo pour votre travail sur cette belle action.

- Un lieu d'hébergement dans les Cévennes est disponible pour nous accueillir début juillet, notez bien la date : du samedi 7 au mardi 10. Vie au grand air, jeux en famille, moments précieux près de la nature à rêver ! Une réunion avec les mamans sera proposée prochainement.

- Pour information, la dernière maraude a lieu ce samedi 31 mars. Tous les jeunes inscrits au projet ont participé au moins une fois à une maraude par pouvoir exprimer son ressenti ou inventer une histoire sur ce sujet ... de nombreuses émotions apparaissent déjà dans vos premiers écrits troublants. bravo !

Voici quelques photos publiées par Houcem qui nous entraîne dans cette aventure :

IMG_20180310_202507.jpg

IMG_20180310_202537.jpg

Screenshot_20180322-005512.png

Screenshot_20180322-005456.png



---------------------------------------------------------------------------------------

samedi 10 mars

compte-rendu de la réunion mamans :
11 étaient présentes : Houria, Fatima A, Nadia, Fatima S, Ahlem, Ikram, Ouidad, Samira, Hasnae, Sabah, Habiba. pas d'absente. (3 jeunes participantes sont adhérentes à titre individuel et non familial, les mamans sont informées par ce compte-rendu)

Le département du Gard et les partenaires CAF, MSA, donneront une réponse sur les financements fin mai : nous votons pour décider si nous maintenons le séjour en avril en avançant les fonds nécessaires au déplacement en autocar et à l'hébergement ; ou si nous reculons le séjour à juillet (si nous trouvons un hébergement à cette date) ou à octobre. certaines votent oui à plusieurs possibilités, plusieurs voix comptées dans ce cas : avril 8 oui / juillet 6 oui / octobre 8 oui.
l'avis de Véronique vient faire basculer la balance pour juillet ou octobre, les recherches de lieu d'hébergement repartent.

aux vacances d' avril 1 journée sera proposée.
en juillet, si le séjour n'est pas possible, deux journées seront proposées aussi.
la suite à la prochaine réunion !


compte-rendu de La Réunion JEUNES avec Houcem :
15 étaient présents. absents excusés : Youssef et Nora, Basma L. Non excusée : Arwen.
Attention, votre absence non excusée vous exclut de fait du projet. 1 réunion par mois ce n'est pas trop ! vous ne pourrez pas raccrocher au projet sans en connaître le contenu. merci d'en prendre note.


différentes formes de productions écrites ont été évoquées, avec des exemples :

la poésie : "Le vieil homme et le chien"

de Daniel Boy

Transparent au regard des passants trop pressés,
Un vieil homme est assis, transi et affamé,
Sous un porche à l’abri des frimas de janvier.
Il implore un sourire, une pièce de monnaie.

Passe un chien dans la rue, un chien de pedigree,
Une voiture suit, heurte le canidé.
Aussitôt extirpés de leurs logis douillets
Accourent de partout des bourgeois empressés.

"Ne le laissez pas là, amenez-le chez moi
J’ai une couverture afin qu’il n’ait pas froid !"
Quelques instants après, l’animal est pansé,
Dorlotté, réchauffé, maintes fois caressé.

Au dehors dans la rue le silence est tombé
Tout le monde est rentré, a fermé ses volets.
Sous son porche à l’abri des frimas de janvier
Le vieil homme soudain s’est mis à aboyer.


la chanson > écouter ici "Revanche" de Boby Lapointe, auteur parolier des années 60

la nouvelle : vous pouvez lire ici en ligne cette petite histoire "FROMAGE OU PATÉ"

mais aussi le slam, le rap, le calligramme... vous en connaissez ? donnez-nous le lien, partageons !
quelle sera VOTRE forme d'expression ? nous ne le savons pas encore, et ne cherchons pas à la savoir pour le moment ! vous savez juste que tout est possible :-)

ensuite Houcem a parlé avec les jeunes des émotions et sentiments que provoque en nous ce que nous vivons, voyons, partageons.
vous participez à une maraude, et rencontrez des personnes dans une grande détresse matérielle, qu'est-ce que ça vous fait ?
vous participez à une collecte de vêtements en demandant autour de vous, comment réagissent les gens ?
les différents sentiments et la réaction que cela provoque en nous ont été évoqués : la joie, honte, la tristesse, la culpabilité, le soulagement, la colère, le sentiment d'injustice.... et tant d'autres... il est important d'apprendre à les reconnaitre pour pouvoir les exprimer plus tard par écrit.
Houcem demande aux jeunes de prendre des notes, même rapides, un mot, une idée, décrire comment s'est passé notre participation à la maraude, dès le lendemain, afin de fixer "sur le vif" ce sentiments. Houcem conserve ces notes avec votre prénom : le moment venu de l'atelier d'écriture avec l'écrivain, nous en aurons besoin !

la bonne nouvelle : l'écrivain qui va vous suivre dans les ateliers écriture : Mario alias "Ménéas Marphil"
(eh oui on peut changer son nom quand on écrit!)
auteur de la série Abracadagascar : voir ici
A 15 ans, Epiphane a vécu toute son enfance dans l’orphelinat de l’Ilot Nat au milieu de l’Océan Infini.
Jusqu’au jour où un curieux poisson lui révèle qu’il doit partir en quête de ce qui le taraude depuis toujours, c’est à dire retrouver son père.

édité par la maison d'édition ardoise "Au diable Vauvert" qui nous a mis en relation, Mario s'est proposé pour notre projet qui l'intéresse. il a travaillé longtemps avec des ados et aime plus que tout voyager dans le monde !

Mario se présentera à la prochaine réunion prévue samedi 7 avril pour les jeunes.


---------------------------------------------------------------------------------------

samedi 3 mars
calendrier et infos diverses à noter c'est par ici >>

le lieu d'hébergement pressenti dans les Cévennes : le bois de Bertrand

l'écrivain recommandé par la maison d'édition Gardoise Au Diable Vauvert : Mario, alias Ménéas Marphil, auteur de fantastique

voir le calendrier et noter les dates sur vos agendas : ce qui concerne le projet jeunes est en vert vif.
Réunions Jeunes : les premiers samedis du mois au petit atelier de 16h30 à 18h soit : 10 mars, 7 avril, 5 mai, 2 juin.
Séjour : samedi 21 à mardi 24 avril si la réponse des partenaires nous est parvenue, sinon en juillet.
Réunions mamans pour les repas : samedi 10 mars à 16h30 + mardi 27 mars de 13h30 à 15h30

En plus, séance pour les mamans "spéciale outils de communication du petit atelier" : mardi 10 avril de 13h30 à 15h30 à l'EPN avec Yoann Herrero.

---------------------------------------------------------------------------------------

2 mars 2018 :
Dépôt de la demande auprès du Conseil Départemental du Gard. Yessss !

LA DESCRIPTION DU PROJET DANS LE DOSSIER DE DEMANDE AU DEPARTEMENT DU GARD >>
"ATELIER ECRITURE SUR L'AIDE HUMANITAIRE : LE JOURNAL D'UNE MISSION"

OBJECTIFS VISÉS PAR L'ASSOCIATION :
Favoriser la participation citoyenne des jeunes adhérents du petit atelier, leur implication dans un projet
qu'ils auront imaginé, rêvé, conçu, eux-mêmes.
Leur permettre l'appropriation de l'outil écriture, expression, leur donner confiance en soi.
Encourager la solidarité, les valeurs humanistes.
Faire découvrir des loisirs sains et naturels hors de la société de consommation.

OBJECTIFS SPONTANÉMENT ÉNONCÉS PAR LES JEUNES :
- sortir de son quartier
- se soutenir en groupe
- accéder à des loisirs
- maîtriser l'expression
- vivre une expérience humanitaire

Descriptif détaillé et argumenté du projet :
À la suite de la projection du film "l'atelier" à laquelle un groupe de nos jeunes adhérents a assisté, l'idée a germé qu'eux aussi pouvaient se lancer dans l'aventure de l'écriture.
Déjà bénéficiaires d'un projet "jeunes" qui les a conduits ensemble à Paris en octobre 2017, soudés par ce voyage, motivés par un volontaire en mission de service civique qui les accompagne, le thème de la solidarité qui les touche tous est vite retenu comme sujet de départ pour ce projet d'écriture.
Cet hiver déjà nos jeunes gens vont prêter main forte aux associations humanitaires qui œuvrent sur Nîmes pour faire connaissance avec les maraudes, les besoins, les publics, voir ce qu'ils peuvent apporter. C'est cette expérience qu'ils envisagent de raconter, sous forme d'un journal à plusieurs voix.
Notre groupe de 18 jeunes sera guidé lors d'un séjour nature, au printemps, par un écrivain intervenant qui les aidera dans leur rédaction. L'intervenant sera choisi pour sa capacité à solliciter sans forcer, à guider sans prendre la main, à accompagner en ouvrant les jeunes gens à leur propre capacité à s'exprimer. Le cadre champêtre, le fait de sortir du quartier, sont des choix communs pour favoriser l'inspiration.
Le recueil sera édité en une centaine d'exemplaires pour être diffusé sur Nîmes, et ailleurs si le résultat le permet (réseaux concernés par la jeunesse et par la solidarité).
Le petit atelier a déjà suivi 3 projets d'édition de recueils, dont ''le journal intime du chemin bas d'avignon" édité à 150 exemplaires et épuisé à ce jour.

Moyens mis en oeuvre :
Moyens matériels :
- mise à disposition de salle de réunion au centre social A.Malraux et accès aux ordinateurs à l'EPN en partenariat à formuler
- réservation d'un centre de séjour dans les Cévennes en partenariat avec les associations du contrat de ville (ADPS, mille couleurs,...).
Moyens humains :
- suivi hebdomadaire par les animatrices de l'association et les volontaires en mission de service civique
- intervention d'un écrivain recommandé par la maison d'édition "Au diable Vauvert"
- mise en page par un graphiste, impression numérique
- diffusion par les jeunes : en librairie et lors d'actions (échanges culturels et solidaires)

Outils d’évaluation :
- Mise en route du projet et suivi des présences de chacun des jeunes par le volontaire en mission de service civique (tableur partagé sur le web entre intervenants de l'association)
- Suivi qualitatif par la coordinatrice lors des points hebdomadaires
- Reformulation des objectifs aux différentes étapes de réalisation du projet avec les jeunes
et les partenaires
- Évaluation qualitative finale avec les participants, rédaction du bilan

Origine du projet / Qui est à l’initiative du projet ?
5 de nos jeunes adhérents et le volontaire en mission de service civique, déjà tous participants du projet JEUNES 2017, sont allés au cinéma et on découvert le principe d'un atelier d'écriture.
la demande de reconduire une action JEUNES étant très forte suite à notre voyage l'an passé, un moment de rencontre entre jeunes a été mis en place au centre Malraux les vendredis soirs : "A VOUS DE JOUER".
la présence d'un adulte bénévole assure l'encadrement du groupe en laissant les jeunes entre eux, porteurs de leurs propres initiatives.

Actions d'autofinancement :
-vente d'exemplaires du recueil
-participation des familles à hauteur de 25€ / personne pour le séjour
-produit d'une buvette ou vente de gâteaux

Niveau d’implication des familles :
Le projet concerne pour 16 des 18 jeunes, 11 familles (fratries) dont les mamans s'impliquent activement dans le projet (et 2 jeunes adhérentes dont les mamans, mères isolées, travaillent).

L'implication active des familles c'est :
- présence lors des maraudes pour accompagner (véhiculer) les jeunes
- aide à la collecte de vêtements pour les dons, passage de l'information
- cuisine et autres initiatives pour récolter des fonds
- présence avec les petits frères et sœurs lors du séjour dans les cévennes (cuisine des repas, encadrement du groupe)

Comment envisagez-vous la valorisation de l’action ?
Le recueil sera édité en une centaine d'exemplaires pour être diffusé sur Nîmes, et ailleurs si le résultat le permet (réseaux concernés par la jeunesse et par la solidarité).
Une soirée conviviale de présentation du recueil sera organisée.

Envisagez-vous un prolongement de l’action ?
Au stade actuel du projet, aucun prolongement ou renouvellement précis n'est prévu.

Cependant il est certain que les jeunes adhérents du petit atelier, s'ils se connaissent pour vivre dans le même quartier et pour le projet partagé l'an passé, vont resserrer leurs liens entre eux.

Suite à ce deuxième projet commun, ils vont continuer à se rapprocher et s'engager dans les autres projets portés par l'association sur le territoire local, (sorties familiales) mais aussi pour les sorties réservées à leur tranche d'âge, prenant plus en main cette possibilité qui leur est offerte d'imaginer, de proposer, d'envisager pour eux-même un accès plus régulier à la culture, via le projet "CULTURE À TOUS LES ÉTAGES" porté par l'association.

Ce projet est le ciment, le fondement des actions portées par l'association le petit atelier, vers ce public spécifique adolescent, pour les voir grandir dans le partage des valeurs culturelles et citoyennes qui sont nôtres.

----------------------------------------------------------------------------------

samedi 24 février 2018
Réunion de présentation
Les jeunes adhérents du petit atelier participant à ce projet :

L'Khiel Trahri Aïda 11
El Habyan Youssef 11
Essougrati Ahmed 11
Aït Ibtissem 11
El Haouat Aassila Basma 12
Fakir Amine 12
Ikhlef Menel 12
Badi Salahdine 12
Cherradi Noufel 12
Zaïd Chaïma 12
Chaïbi Chaïynez 12
Omar Arwen 12
Laaroubi Basma 12
Fakir Yacine 13
El Habyan Nora 13
El Habyan Rasmeïa 14
Rifaï 15
Fakir Issam 15
Zaïd Ayoub 16
accompagnés par
Mohammedi Houcem 17
Soubrie Valentin 24
en mission de service civique,
et les animatrices du petit atelier Heike et Véronique ;-)
la présidente Christine que l'on remercie pour son dévouement.

Écrit par Véronique Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.